IDENTIFICATION DE L'ELEMENT

Numero Fiche Collecte : Dangbo_016

Nom de l'élément tel qu'employé par la communauté concernée :
Vodoun Adanzo

Titre tout court donnant le maximum d’information (y compris l’indication du ou des domaines) :
Rite du Vodoun Adanzo

Communauté (s) concernée (s) :
Wémènou

LOCALISATION

OUEME
DANGBO

Latitude : N/A
DANGBO
DANGBO

Longitude : N/A

DESCRIPTION SUCCINCTE

Histoire, règle, acteur, période/périodicité, déroulement, fonction ou utilité :

le vodoun Adanzo serait amené de Hlagba Dénou par le tout premier roi de Dangbo Agon Yiwan en 1588 La femme adultère, après son forfait, se trouverait tourmentée par les esprits protecteurs de la collectivité. C'est alors que le matin de bonne heure, elle est conduite au vodoun Adanzo pour des aveux. Le "Hounnon" chargé d'animer la cérémonie sort la jarre sacrée et après des invocations, des sollicitations demandées à une "tangninon"de la lui remettre. La jarre pèserait entre les mains de la mise en cause, la mettrait en transe au point à l'obliger à citer jusqu'au dernier homme avec qui elle aurait eu des rapports intimes. On la fait parcourir les vodouns Hêgla, Lokoé et Assouka pour leur faire ses aveux. C'est après cela qu'elle revient à Adanzo pour se faire retirer la jarre, se raser les cheveux et les poils, se laver et enfin se purifier. C'est après cela qu'elle peut retrouver son époux si ce dernier le désire.


CARACTERISTIQUES DE L'ELEMENT

Eléments matériels associés (instruments, vêtements, lieux, objets rituels,) associés à la pratique ou la transmission :
Aza, ata, avi, huile-rouge, eau du jour Boissons alcoolisées et sucrées

Autres éléments immatériels associés à la pratique ou à la transmission :
Aucun

Langues, registres de langues utilisées, niveau(x) de discours :
Wémègbé

Origine telle qu’elle est perçue :
N/A

PERSONNES ET INSTITUTIONS CONCERNEES PAR L'ELEMENT :

Praticien / Interprètes -Nom (s), Sexe, Age, statut social et/ ou Catégorie professionnelle, etc.). :
Louis BONOU Médégbé, fonctionnaire à la retraite née vers 1953/ Les personnes âgées de la communauté.

Autres participants (par ex. porteurs/ gardiens :
N/A

Autres personnes de la communauté qui sans être impliquées contribuent/facilitent la pratique ou la transmission (Préparation de la scène, costumes, formation, supervision) :
N/A

Pratique coutumière régissant l'accès à l'élément ou à certains de ses aspects :
- culte les Awagbés (tous les trois jours ) / - Cérémonie annuelle

Modes de transmission aux autres membres de la communauté :
Apprentissage

Organisations concernées (Orga. Communautaires, ONG, autres ) :
N/A

ETAT DE L'ELEMENT: VIABILITE

Menace pour l’interprétation :
- difficulté à lui trouver un "klounon" à cause des l'absence des moyens de sa subsistance

Menace pour la transmission :
- les occupations des jeunes ne leur permettent plus d'avoir le temps à consacrer au vodoun

Disponibilité des éléments matériels et immatériels associés :
Aucune

Viabilité des éléments matériels et immatériels associés :
Durable

Mesures de sauvegarde en place :
On sollicite des personnes dites "Sihouto" si besoin pour les activités liées au vodoun.

SIGNIFICATION CULTURELLE

Valeurs :
Lutte contre l’adultère Conjurer le mauvais sort

Fonction originelle :
Assure la gestion des actes de déviance des femmes de la communauté

Fonction actuelle :
Assure la gestion des actes de déviance des femmes de la communauté

Vision :
Pérenniser sa fonction actuelle

COLLECTE DE DONNEES ET INVENTORIAGE

Participation et accord de la communauté/de groupe pour la collecte de données et inventoriage :
OUI

Restrictions (éventuelles) à l’utilisation des données inventoriées :
NON

Spécialiste(s) – nom et statut ou affiliation :
N/A

Date et lieu de collecte de données :
17/03/2021 à Aholoukomè

Date d’inscription des données dans un inventaire :
N/A

Références (littérature, discographie, documentation, audiovisuel, archives, trésor humain vivant) :


DOCUMENTS / PHOTOS